Les faux-pas à éviter dans l’établissement d’un business plan

Établir un business plan n’est pas toujours chose aisée surtout quand c’est la première fois qu’on le réalise. En effet, il existe quelques maladresses durant l’établissement de ce document qui peuvent faire capoter tout le projet. Entre les chiffres surévalués, les dépenses négligées et l’étude de marché mal effectuée, la liste des erreurs à ne pas faire est assez longue. Le point dans cet article.

Rapporter un financement insuffisant

Le business plan est « le » document qui va permettre aux investisseurs de connaitre en détail le besoin en financement pour la mise en œuvre de votre projet. Si vous sous-estimez ce besoin, vous risquez d’obtenir un financement qui ne couvrira pas l’intégralité de votre projet. Ce qui peut amener à beaucoup de tracas comme la non-atteinte de votre objectif à court et moyen terme, faute de ressource financière suffisante. Il est en effet, courant de voir des business plans sans les dépenses et les charges sur les diverses imprévues qui soient mentionnées et programmées. Pour éviter cela, il serait plus prudent de surestimer certains chiffres pour avoir assez de marge de manœuvre pour prévenir les dépenses et les charges futures.

Négliger l’identification des objectifs

Certaines personnes pourraient penser qu’un business plan n’est qu’une série de chiffres déterminés de façon aléatoire. Cependant, ces chiffres doivent être cohérents avec les objectifs du projet pour que vous puissiez tracer les grandes lignes à suivre ou pour convaincre les investisseurs et autres acteurs d’y adhérer (bailleurs, partenaires, etc.). De ce fait, il faut faire attention à ne pas minimiser l’identification des objectifs à atteindre étant donné que dans le business plan, l’analyse de cesdits objectifs en plus des chiffres, permet de visualiser si le projet est faisable et rentable ou non. Pour bien définir les objectifs dans ce cas, pensez à répondre aux questions les plus basiques que peuvent demander les investisseurs comme la part de marché que vous convoitez, les ressources nécessaires pour la réalisation de votre projet, etc.

Ne pas faire relire son business plan

Souvent, les initiateurs de projets établissent eux-mêmes leur business plan. Ce qui est un avantage quand on maitrise le sujet, car cela évite d’investir dans les services d’un expert. Toutefois, il vaut mieux éviter de valider son propre business plan sans passer par un œil avisé. Faites-le relire par une personne ayant de l’expérience dans le domaine comme un expert financier. Vous aurez plus d’assurance de montrer un document cohérent à vos potentiels investisseurs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Theme BCF By aThemeArt - Proudly powered by WordPress .
BACK TO TOP