Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Métiers

Technicien réalisateur de supports de communication

Activité principale du poste

Le/la réalisateur/trice de supports de communication participe à la création de documents imprimés, audiovisuels ou multimédias (plaquettes, page web, films, etc.).

En fonction des médias de spécialisation, le métier se décline sous différentes appellations : graphiste, infographiste, vidéographiste, web designer, etc.

Missions principales du poste

  • Il/elle suit le brief du/de la responsable de communication, pour créer une communication visuelle attrayante.
  • Il/elle travaille sur des supports multiples et variés (plaquette, journal, flyer, affiche, film, vidéo, multimédia, etc.).
  • Il/elle met en page le document selon des règles typographiques et la charte graphique.
  • En fonction des structures, il/elle peut être amené(e) à concevoir, mettre en page ou mettre à jour un site Internet ou Intranet et à assurer son bon fonctionnement.
  • Il/elle peut utiliser un certain nombre d’outils de programmation et logiciels (HTML, Flash, Acrobat, Illustrator, Photoshop, Indesign, etc.).

Conditions de travail

L’activité s’exerce dans tout type de structure et de secteur d’activité en relation avec différents services et intervenants (imprimeurs, photographes, webmaster, etc.).

Compétences

  • Maîtrise des outils informatiques et logiciels : utilisation de logiciels de Publication Assistée par Ordinateur –PAO, utilisation de logiciel d’image de synthèse, utilisation de logiciels d’édition multimédia, règles de mise en page/forme.
  • Maîtrise de la colorimétrie et procédés et contraintes d’impression.
  • Sens relationnel (travail en équipe), capacités d’organisation et de rigueur.
  • Culture de la communication visuelle et qualités en création graphique. 73

Diplômes

  • BEP Métiers d’Art – Elaboration de projets de communication visuelle
  • Bac Professionnel Artisanat et métiers d’artisanat option communication visuelle pluri-média
  • Bac STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués)
  • Brevet Technicien Dessinateur Maquettiste option Arts Graphiques
  • Maquettiste infographiste multimédia
  • Infographiste Print/Web
  • Titre Professionnel Infographiste metteur en page
  • BTS Design graphique options communication et médias numériques ou communication et médias imprimés

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Après plusieurs années d’expérience, il/elle pourra évoluer vers des postes de chargé de communication, webmaster, responsable multimédia, etc.

Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1

Réparateur de cycles, motocycles et motoculteurs de loisirs

Activité principale du poste

Le/la mécanicien(ne) assure l’entretien courant, les révisions et les réparations de tous types de bicyclettes, cyclomoteurs, scooters, matériels de parcs et jardins. Il/elle opère le plus souvent dans un atelier de réparation mécanique.

Suivant l’importance de la structure, il/elle peut être en relation avec les usagers pour les conseillers, vendre, louer, prêter des cycles, motocycles, etc.

Suivant l’activité de l’employeur, il/elle peut être spécialisé(e) sur la réparation de cycles ou motocycles.

Missions principales du poste

  • Entretien courant des cycles et motocycles et assemblage des éléments :

    il/elle réalise la maintenance préventive et/ou corrective, l’entretien courant et les révisions (contrôles des freins, remplacement des liquides, pression, réglage de la carburation, etc.), l’assemblage, la pose d’accessoires, et les réglages des cycles et motocycles neufs ou d’occasion.

  • Diagnostic des causes de pannes et détermination des modalités de réparation : il/elle examine le cycle, motocycle ou motoculteur en vue de détecter la cause de la défaillance, il/elle identifie l’intervention à réaliser à partir des dossiers techniques et évalue le temps nécessaire à l’intervention.
  • Réparation :

    il/elle démonte et procède au remplacement des pièces défectueuses ou usagers. Une fois la pièce montée, il / elle effectue des essais et des mises au point. Il/elle manie un outillage, matériel et techniques spécifiques (soudage, ajustage, etc.).

  • Préparation du véhicule avant livraison ou utilisation.

    En fonction de l’activité et de la taille des structures, il/elle peut être en charge de la gestion et de la maintenance d’un parc de cycles ou motocycles.

  • Accueil, conseil et information des usagers/clients,

    dans le cadre de vente, location, prêt, etc.

  • Maintien et organisation de l’atelier.

Conditions de travail

Il/elle travaille généralement seul(e) ou au sein d’une petite équipe dans un atelier de réparation. Il suit les instructions d’un chef d’équipe ou chef d’atelier. 67

Il/elle effectue en toute autonomie le diagnostic, la réparation et les réglages.

Il/elle travaille le plus souvent debout, penché ou accroupi.

Il/elle ne doit pas présenter d’allergies aux graisses, lubrifiants et vapeurs d’essence.

Compétences

  • Goût pour le métier et passion pour les cycles et motocycles.
  • Rigueur, minutie, précision, méthode et habilité manuelle
  • Sens des responsabilités
  • Connaissance des nouveaux équipements et des marques.

Diplômes

  • CQP Mécanicien cycles (niveau V)
  • CAP Maintenance de véhicules automobiles option cycles et motocycles (niveau V)
  • Titre professionnel Mécanicien réparateur de cycles et motocycles (niveau V)
  • Bac professionnel Maintenance des véhicules automobiles, option motocycles (niveau IV)
  • FCIL Préparation des motocycles de compétition (niveau IV)

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

En fonction de la taille de la structure, il/elle peut évoluer vers le poste de technicien de maintenance ou chef d’atelier.

Mise en page 1

Mise en page 1

Protection du patrimoine naturel / Eco garde / Garde nature

Activité principale du poste

Il/elle effectue la surveillance de sites (montagne, forêt, littoral, milieux aquatiques, réserve naturel, etc.) et veille à la sauvegarde du patrimoine naturel et à la préservation de la biodiversité.

Il/elle est souvent amené(e) à sensibiliser un public à la protection de l’environnement.

Il/elle peut être amené(e) à coordonner une équipe.

Le métier s’appelle éco garde, garde nature, garde vert, garde du littoral, garde forestier, en fonction de l’activité de la structure.

Missions principales du poste

  • Surveillance des milieux naturels pour la prévention des risques d’accidents, de pollution, d’incendie : il/elle est chargé(e) de la surveillance d’un espace naturel ; lors de tournées et il/elle vérifie l’état du site dont il a la charge : il/elle repère toutes les problèmes ou nuisances (dégradation, pollution, signalétique manquante, etc.) et a un rôle d’alerte.
  • Information et sensibilisation du public et prévention à la protection de l’environnement : il/elle fait respecter les règles de consignes et de sécurité et peut être en charge d’interdire l’accès au site en dehors des horaires d’ouverture. Il/elle informe et oriente le public sur les sites et peut intervenir auprès de groupes (scolaires, adultes, etc.).
  • Etude des évolutions de la faune et de la flore :

    il/elle est en charge du suivi des milieux, des espèces et des paysages et peut être amené(e) à participer à des recherches scientifiques.

  • Intervention, gestion courante du site et définition des priorités d’action : il/elle contribue au maintien, à la gestion et à la valorisation du site. Il/elle peut être amené(e) à réaliser des travaux de génie écologique, d’entretien ou d’aménagements ou faire appel à des experts le cas échéant.
  • Collaboration avec différents interlocuteurs : il/elle entretient des relations avec les partenaires et acteurs locaux (mairies, parcs naturels, associations, etc.) impliqués dans la sauvegarde de l’environnement. Il/elle est un appui technique auprès des collectivités territoriales et élus et le relai des politiques environnementales.

Conditions de travail

Il/elle peut travailler en lien avec différents intervenants (autorités, unités de
secours, scientifiques, visiteurs, etc.)

Mais le métier et les conditions de travail peuvent varier en fonction du secteur (aménagement du territoire, protection du littoral, mise en valeur du patrimoine naturel, etc.).

Il/elle travaille dehors, une bonne condition physique est nécessaire.

L’activité peut s’exercer en fin de semaines, jours fériés et être soumis à des astreintes.

Les modes de déplacements sont variés (voiture, vélo, à cheval, à pied, etc.).

Les travaux manuels sont fréquents.

Compétences

  • Sens relationnel et du contact
  • Sens de la médiation
  • Connaissances de la faune et de la flore, en écologie, notion en biologie

Diplômes

  • CAPA Entretien de l’espace rural
  • Bac Professionnel Gestion des milieux naturels et de la faune
  • BTSA option Gestion et protection de la nature (GEPEN), spécialité Animation nature
  • Formation spécifique pour les missions de surveillance des gardes assermentés.

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Il/elle peut passer les concours de la fonction publique territoriale ou évoluer vers le poste de conseiller technique en environnement.

Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1

Gestionnaire de stock

Activité principale du poste

Il/elle gère de l’approvisionnement et assure les opérations de réception, stockage, gestion des stocks, de préparation de commandes et d’expédition de marchandises selon les procédures de qualité, les règles d’hygiène et sécurité et les impératifs de délais. En fonction des structures, il/elle peut gérer l’ensemble de ces activités ou une partie.

Il/elle peut utiliser différents engins de manutention (transpalette, caddie), des chariots élévateurs. Le métier s’adapte aux nouvelles technologies (pistolet laser, etc.).

Missions principales du poste

  • Gestion des commandes : il/elle gère l’organisation et la planification des commandes en fonction d’un planning. Il/elle peut être chargé des relations avec les fournisseurs pour l’organisation de l’approvisionnement.
  • Réception des marchandises :

    il/elle décharge les marchandises, les trie et vérifie les quantités et la conformité générale de la livraison en fonction des documents de suivi des commandes et en fonction des normes de qualité.

  • Stockage des produits et marchandises :

    il/elle est chargé(e) de ranger les marchandises réceptionnées à des places définies.

  • Il/elle tient à jour l’état du stock en réalisant des inventaires, en enregistrant les entrées et sorties des marchandises sur des logiciels spécialisés et gère le réapprovisionnement.
  • Déstockage des marchandises :

    il/elle prépare les expéditions en prélevant les produits selon les instructions de préparation de commande, il/elle assure l’emballage, la constitution de lots et le chargement des colis. En fonction de l’activité de la structure, il/elle peut être amené(e) à livrer les marchandises.

  • Renseignement des supports de suivi de commande, saisie des bons de commande
  • Aménagement et rangement de la zone de travail

Conditions de travail

Il/elle travaille au sein d’entrepôts ou de plateformes logistiques en contact avec plusieurs interlocuteurs (caristes, manutentionnaires, transporteurs, fournisseurs, comptable, etc.).

Il/elle se déplace toute la journée.

L’activité peut s’exercer en horaires décalés (fins de semaines, jours fériés). Elle peut impliquer la manipulation de charges.

Le port d’équipement de protection (gants, casques, etc.) peut être requis.

Mais les conditions d’exercice varient en fonction de l’activité de la structure, du type de produits et du degré d’informatisation et d’automatisation.

Compétences

  • Règles de consignes et de sécurité
  • Gestes et postures de manutention
  • Précision et rigueur
  • Organisation et sens de l’anticipation

Diplômes

  • Titre Professionnel Cariste d’entrepôt
  • Titre professionnel Agent magasinier
  • Titre professionnel Préparateur de commandes en entrepôt
  • CAP agent d’entreposage et de messagerie
  • Bac professionnel logistique
  • Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES) pour l’utilisation du chariot élévateur

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Il/elle peut devenir chef magasinier (supervision de toutes les opérations d’un entrepôt) ou technicien logistique.

Mise en page 1

Mise en page 1

Community manager

Activité principale du poste

Il/elle alimente le site Internet, les réseaux sociaux et blogs de contenus éditoriaux, anime les échanges entre internautes (les communautés). Il/elle est garant de l’image de sa société sur le web.

Missions principales du poste

  • Participation au développement de la stratégie de communication web : il/elle participe à l’élaboration de la stratégie de communication de la société sur les réseaux sociaux en concertation avec les services communication, marketing et la direction.
  • Mise en ligne du contenu éditorial et mise en ligne : il/elle adapte du contenu éditorial (contenu rédactionnel, newsletter, etc.) en alimentant les pages dédiées des réseaux sociaux.
  • Développement de la communication sur les réseaux sociaux : il/elle représente la société et ses services sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Youtube, etc.), et développe sa visibilité sur le web.
  • Création et animation de communauté : il/elle crée des groupes, favorise les échanges, fédère et fidélise les internautes autour d’une communauté conviviale (clients, bloggeurs, etc.) qu’il/elle anime par la diffusion de contenu informatif, des échanges, des réponses aux questions, éventuellement l’animation de débats et d’évènements ou la recherche de partenariats.
  • Il/elle est amené(e) à modérer les commentaires et contributions des internautes.
  • Veille de la e-réputation : il/elle assure une veille sur le web, est à l’écoute des échos et de la réputation de la société ou de ces services.
  • Veille technologique : il/elle est en charge de détecter les nouveaux outils ou nouveaux médias sociaux sur lesquels la structure aurait intérêt à se positionner.

Conditions de travail

Il/elle travaille sur ordinateur en relation avec différents services (information, marketing, communication, etc.) en contact avec les internautes.

Compétences

  • Goût pour les nouveaux médias, les réseaux sociaux
  • Maîtrise du web (langage, jargons, etc.)
  • Capacités de communication et capacités rédactionnelles
  • Sens de l’écoute, diplomatie
  • Curiosité intellectuelle

Diplômes

Diplômes universitaires de niveau bac+2 à bac+5 (sciences humaines, information et communication, marketing, journalisme).

Ce poste est aussi ouvert à des autodidactes ayant des connaissances sur le sujet sur lequel ils doivent communiquer, ou ayant la connaissance d’acteurs influents, ou ayant la capacité de développement des réseaux relationnels.

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Après quelques années d’expérience, il / elle peut évoluer vers des postes de direction social media.

Mise en page 1

ImpressionLire un témoignage sur Say Yess

Elsa est chargée de communication pour la plateforme de crowdfunding Arizuka. Elle a décroché un contrat de professionnalisation et travaille en alternance avec sa Licence de communication web. Son métier est très lié au community management et au numérique.

 

Conseiller(ère) commercial(e)

Activité principale du poste

L’assistant(e) commercial(e) a un rôle d’interface entre les clients, la structure et les commerciaux.

Il/elle effectue le traitement et le suivi commercial et administratif des commandes et des clients en collaboration avec les commerciaux et la direction commerciale.

Il/elle communique à la clientèle les informations relatives à la vente : devis, facture, délais, informatiques techniques sur les produits ou les services.

Il/elle est de plus en plus amené(e) à prospecter et vendre les produits ou services.

Missions principales du poste

  • Renseignement des clients sur les produits/services : il/elle renseigne et documente les clients sur les produits/services le plus souvent au téléphone mais aussi en face à face.
  • Prise en compte de la demande des clients : il/elle traite les demandes en lien avec l’équipe commerciale, rédige les devis, communique les délais de livraison et assure la gestion des commandes. Il/elle est amené(e) à préparer des offres commerciales pour des clients.
  • Assistance des commerciaux terrains :il/elle saisit les propositions commerciales, met à jour les dossiers avant les rencontres entre les commerciaux et les clients et assure le suivi des clients. Il/elle actualise les bases de données (tableau de prévisions des ventes, des commandes, etc.) afin de suivre les objectifs de la direction commerciale. Il/elle peut être amené(e) à prendre les rendez-vous et aide à la préparation des réunions et déplacements des commerciaux.
  • Participation aux actions de promotion : il/elle est de plus en plus amené(e) à participer aux réunions commerciales (salons, relations commerciales, etc.)
  • Suivi des éléments de paiement de commandes : il/elle reçoit et traite les factures et les transmet au service concerné (service financier, comptabilité, contentieux, etc.)

Conditions de travail

Il/elle est en contact avec des clients et différents intervenants (clients, force de vente, responsable commercial, services financiers, achats, logistiques, etc.).

Il/elle travaille dans un bureau. Il/elle travaille la majeure partie du temps par téléphone et sur ordinateur.

Le cadre horaire est régulier mais il/elle peut être amené(e) à se déplacer sur des salons.

Compétences

  • Sens de la présentation et courtoisie
  • Sens du relationnel
  • Sens de l’organisation
  • Aisance rédactionnelle, maîtrise de l’orthographe et connaissances des outils informatiques

Diplômes

  • Bac professionnel gestion-administration
  • Bac technologique STMG spécialité mercatique
  • Titre professionnel Assistant commercial (niveau III)
  • BTS Assistant de gestion PME-PMI
  • BTS Management des unités commerciales
  • DUT Gestion administrative et commerciale des organisations
  • DUT Techniques de commercialisation
  • Chargé(e) de clientèle (AFPOLS)

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Après quelques mois ou années d’expérience, il / elle peut évoluer vers des postes de commercial, chargé de clientèle ou les fonctions marketing.

Mise en page 1

 

Mise en page 1

 

 

 

ImpressionLire un témoignage sur Say Yess

Benoît est conseiller mutualiste à la MGEN, il a quitté le monde bancaire pour l’économie sociale et solidaire, qui reflétait mieux ses valeurs. Il raconte son parcours et son travail au quotidien sur Say Yess, le média des jeunes qui se bougent.

 

Technicien de réemploi

Activité principale du poste

L’agent valoriste est un professionnel du réemploi, du recyclage et de la valorisation des encombrants. Il valorise et revend les objets collectés.

Missions principales du poste

Collecte :

  • préparer la collecte (itinéraire, matériel, véhicule)
  • se déplacer sur les lieux de la collecte (permis B)
  • effectuer un premier diagnostic des objets à collecter
  • sélectionner puis ramener les objets réemployables à l’atelier

Valorisation :

  • Evaluer le potentiel de réemploi des objets récupérés, puis trier
  • Valoriser ces objets par réemploi : simple nettoyage, test, remise en état pour vente en boutique
  • Valoriser ces objets par recyclage : démentellement, tri de la matière, et livraison aux filières de recyclage adaptées.

Vente :

  • Participer au réapprovisionnement des boutiques, à la valorisation des objets, à la fixation des prix, aux temps de vente en accueillant et conseillant les clients, tenir éventuellement la caisse.

Conditions de travail

L’activité s’exerce dans les ressourceries, au contact des clients (particuliers et entreprises) et le plus souvent en équipe.

La collecte des objets exige des déplacements très fréquents et par conséquent la détention d’un permis B.

Compétences

  • Bon relationnel
  • Certaines aptitudes physiques (manutention)
  • Vigilance sur la valeur des objets collectés
  • Autonomie
  • Sens du travail en équipe
  • Connaissance basiques des outils bureautiques 26

Diplômes

Aucun diplôme/certification ne prépare spécifiquement au métier d’Agent Valoriste. Cependant, le CAP Opérateur des industries du recyclage et le CQP Opérateur de tri manuel, semblent être ceux le plus proche du métier. En revanche, en fonction de la structure et de la nature précise du poste confié une certification dans un domaine technique précis (exemple : menuiserie), en vente, ou en manutention, peut être un atout.

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Avec de l’expérience il pourra être chargé de manager une petite équipe.

Avec la détention d’un savoir-faire technique poussé, l’agent valoriste peut se voir confier la rénovation / réparation (complexe) des objets usagers / détériorés (meubles, électroménagers, jouets, etc.).

Mise en page 1

Mise en page 1

Agent d’entretien d’espaces verts

Activité principale du poste

Il/elle réalise les opérations techniques d’entretien et d’aménagement des espaces verts (parcs, jardins, etc.) mais aussi de terrains de sports ou de bordures de voiries.

Missions principales du poste

  • Préparer les sols (terrassement, désherbage, etc.).
  • Effectuer des plantations de végétaux et les protéger.
  • Réaliser les tailles et les abattages des arbres et arbustes.
  • Réaliser la maçonnerie légère (bordures, dalles, pavés, etc.)
  • Appliquer les règles de sécurité dans le cadre de l’utilisation des matériels, des outils et des produits.
  • Respect des consignes de sécurité, d’hygiène et de santé,
  • Utiliser et entretenir les matériels, et outils.
  • Gérer les déchets produits par le site.

Conditions de travail

Le métier d’agent d’entretien d’espaces verts s’exerce en extérieur et en relation directe avec les habitants. L’activité se déroule par tous les temps. Les tâches varient selon l’organisation de la structure qui l’amène à être plus ou moins polyvalent (entretien, arrosage intégré, petite maçonnerie, etc.). Les déplacements sont fréquents. Il exerce sous l’autorité de l’encadrant technique en charge des espaces verts.

Compétences

Savoirs :

  • Connaitre les principales caractéristiques des végétaux
  • Connaissance des techniques culturales
  • Connaissance des techniques de taille des végétaux
  • Notions de base en hydraulique

Savoir-faire :

  • Lecture de plan
  • Utilisation d’engins de tonte (autotracté/autoporté)
  • Utilisation d’outils de taille (sécateur, tronçonneuse, …)

Savoir-être :

  • Capacité d’adaptation (diversité des chantiers, climat)
  • Capacité de travail en équipe
  • Aisance relationnelle
  • Endurance physique

Diplômes

  • CAPA Travaux paysagers
  • BP option Travaux paysagers
  • BP agricole option Travaux d’aménagements paysagers, spécialité Travaux de création et d’entretien
  • BAC PRO Aménagements paysagers
  • Titre professionnel Ouvrier du paysage
  • Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

L’agent d’entretien d’espace vert débute comme exécutant et développe peu à peu son niveau d’autonomie et de responsabilité. Il peut devenir chef d’équipe, avec l’expérience.

Il peut également, grâce à une formation complémentaire spécifique, se spécialiser dans un domaine précis (ex : maçonnerie paysagère grâce au CQP Construction d’ouvrage paysagers).

Mise en page 1

Mise en page 1

Agent de médiation avec une logique d’insertion

Activité principale du poste

L’agent de médiation contribue au renforcement de la cohésion sociale. Il/elle intervient dans la prévention et la gestion des conflits et établit/rétablit la relation entre des personnes et une structure.

Missions principales du poste

  • Une présence de proximité : il/elle va à la rencontre des habitants, notamment des personnes fragiles ou isolées afin de créer du lien social.
  • La prévention et la gestion des conflits : il/elle intervient afin de désamorcer tout risque de tension ou en résolution de situations conflictuelles (intermédiation entre les parties en conflit, organisation de rencontre, etc.).
  • La mise en relation avec des services administratifs, services de proximité et partenaires institutionnels : il/elle assure une fonction d’interface entre les publics cibles, les intervenants sociaux, les services publics et les acteurs institutionnels (CAF, Pôle Emploi par exemple), par l’information et l’accompagnement des usagers dans leurs démarches et par l’orientation vers la personne ressource compétente.
  • La concertation avec les habitants et les institutions : il/elle participe et organise des réunions avec les habitants et les institutions afin de favoriser le dialogue et l’échange.
  • La sensibilisation : il/elle participe à des actions de sensibilisation et de diffusion d’informations et de prévention.
  • L’organisation de manifestations évènementielles

  • L’intermédiation culturelle : il/elle aide les personnes à s’adapter à leur environnement sociétal.

Conditions de travail

L’activité s’exerce dans des espaces publics (quartiers, habitat collectif, équipements sociaux, etc.), au sein d’associations, d’organismes à caractère social, de collectivités locales, en contact avec le public et en lien avec de nombreux intervenants (travailleurs sociaux, personnel de santé, personnel administratif, etc.).

Les horaires peuvent varier (travail en fin de semaine, les soirs, par exemple).

Compétences

  • Techniques de communication et de médiation
  • Capacités relationnelles, goût du contact, sens de ma présentation, aisance orale
  • Prévention et gestion des conflits, diplomatie
  • Capacité d’écoute et patience

Diplômes

  • CAP Agent de prévention et de médiation
  • Titre Professionnel de niveau V Agent de médiation, informations, services
  • BPJEPS Animation sociale
  • Bac professionnel Services de proximité et vie locale
  • Titre Professionnel de niveau IV Technicien médiation Services

Evolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Il/elle peut devenir coordinateur d’équipes de médiation, formateur de médiateurs, responsable de structures.

Mise en page 1

Mise en page 1

Agent animalier (aide aux soins animaux)

Activité principale du poste

Il/elle réalise des soins quotidiens de confort selon les besoins et les caractéristiques de l’animal et il/elle peut être amené(e) à réaliser le suivi administratif de la structure.

Missions principales du poste

  • Entretien du cadre de vie de l’animal : il/elle intervient dans le nettoyage et la désinfection de l’espace de vie de l’animal (niche, gamelles, cage, etc.)
  • Soins quotidiens aux animaux : il/elle prépare et distribue les repas, nettoie animaux, administre les médicaments, surveille l’état sanitaire de l’animal, transporte les animaux chez le vétérinaire pour les soins ou les vaccins.

En fonction des structures :

  • Education des animaux : il/elle participe à l’éducation des animaux.
  • Activité de la structure : il/elle peut être amené(e) à intervenir dans la gestion administrative de la structure (gestion des entrées et sorties des animaux de la structure, gestion des registres des soins, vétérinaires, etc.), la comptabilité simple, l’informatique
  • Accueil du public

Conditions de travail

  • L’activité s’exerce dans les parcs animaliers, refuges, centre dédié à la protection des animaux, au contact des animaux et en relation avec différents intervenants.
  • Les horaires peuvent être décalés (travail en fin de semaine, les soirs, par exemple).
  • Le port d’une tenue professionnelle peut être requis.

Compétences

  • Avoir de l’intérêt pour les animaux.
  • Savoir travailler en équipe et s’adapter facilement.
  • Etre organisé(e)
  • Avoir un esprit de communication.

Diplômes

  • CAPA option soigneurs d’équidés
  • BPA Travaux de l’élevage canin et félin
  • Soigneur Animalier en parc zoologique
  • Auxiliaire spécialisé vétérinaire
  • BAC PRO Conduite et Gestion d’une Entreprise du Secteur Canin et Félin

Evolution professionnelle

Il / elle peut devenir responsable de programme ou responsable de refuges à condition d’être titulaire du Certificat de Capacité (animaux domestiques ou animaux non domestiques).

Mise en page 1

 

 

ImpressionLire un témoignage sur Say Yess

Au quotidien, Laura chouchoute chiens et chats. Découvrez le parcours de la jeune femme, qui a fait de sa passion son métier, au sein de l’association Amis des Bêtes.